Blog Thailandee!com

Partager cette page :

Keuy Ban Nok

Share This:

Le premier lakhorn que nous avons envie de partager avec vous c’est la série Keuy Ban Nok ( mon gendre de la campagne ). Le pitch est vieux comme le monde: une histoire d’amour ( enfin pas au départ mais on n’est pas dupe ) entre une fille de bonne famille et un garçon de ferme sauf qu’il a pris un coup de jeune. Le point de départ de cette histoire d’amour n’est pas l’amour justement, enfin peut-être pas… Suite à quiproquo la jeune Chom décide d’épouser le jeune homme pour embêter sa mère et surtout qu’elle arrête d’essayer de la caser avec tous les beaux partis de la ville. Un jeu d’acteur un peu exagéré, des bruitages volontairement too much, des complots, de l’amour et de l’humour et la Thaïlande comme toile de fond, un vrai thai lakhorn !

Keuy ban Nok

Pour découvrir Keuy Ban Nok, c’est par ici…


Un Thai lakhorn qu’est-ce que c’est ?

Share This:

Les lakhorns sont des séries télé très populaires en Thaïlande. Diffusés en général en prime-time, ils sont un peu les soap operas du Pays du Sourire. Il y a toujours comme trame principale une histoire d’amour sur fond de rivalités familiales, de luttes des classes, recherches du pouvoir… En général, les héros sont plutôt de la classe aisée thaïlandaise au moins pour une partie des protagonistes, les autres étant parfois de classe plus populaire, la série racontant justement, un amour impossible ou du moins mal accepté entre deux personnes de classes différentes. La diffusion est étalée sur 3 mois et la série a toujours une fin, heureuse à quelques très rares exceptions.


Teaser Duang Jai Akkanee

On y trouve toutes le recettes maintes et maintes fois utilisées, les complots, les manipulations, les secrets, le lourd passé qui se révèlent petit à petit, des méchants plus ou moins machiavéliques voire clairement dangereux et sanguinaires, du surnaturel parfois et un jeu des acteurs où les expressions sont souvent exagérées et les situations soulignées par des musiques ou ajouts sonores souvent très marqués voire kitsch. Dans la quantité de lakhorns qui existent il y en a forcément des plus réussis que d’autres et parfois malgré des situations de départ très rocambolesques voire peu crédibles, on se surprend à se laisser emporter par les personnages et leurs amours a priori impossible ou leur haine réciproque qui se transforme petit à petit en amour sincère et véritable. Et même s’ils sont assez caricaturaux, ils permettent de découvrir un peu la Thaïlande et notamment, la grande pudeur dans les relations humaines. Les scènes de baiser sont très très rares souvent initiées plusieurs fois avant , de parfois, s’achever enfin sur un baiser du bout des lèvres bien loin des franches galoches de nos séries occidentales. Une légèreté qui rend ces petites séries assez charmantes.
Il est assez facile d’en trouver sur le net avec des sous-titres anglais sur Youtube notamment. Nous avons sur Thailandee également mis en ligne les thai lakorns que nous avons préférés pour ceux que ça intéressent : voir les thai lakorns

Un merci particulier à Wishboniko qui sur sa page Youtube ( que nous vous invitions à visiter ) partage les lakhorn avec sous-titres et nous permet de les découvrir et les comprendre.


Sukhothaï et son parc historique

Share This:

Tout voyage en Thaïlande dont le but n’est pas seulement de lézarder au soleil ou de profiter des magnifiques littoraux et îles du Sud mais de découvrir la culture et l’histoire de la Thaïlande doit faire étape à Sukhothaï. De cette ancienne très faste capitale du royaume, il reste de nombreux monuments qui sont pour l’essentiel rassemblés dans le Historical Park ( parc historique, nous utilisons volontairement le nom anglais car c’est lui que vous verrez partout et notamment sur les bus qui s’y rendent ) classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Des vestiges de temples, des bouddhas de pierre et un parc très soigné autour, un peu trop soigné, diront certains, dont nous faisons partie, mais c’est un choix de ne pas laisser une nature trop sauvage autour de ses vestiges du passé.

Sukhothai parc historique

A côté de ce parc qui est évidemment l’attraction touristique et principal centre d’intérêt, il y a la ville qui s’appelle New Sukhothai par opposition à Old Sukhothai qui est en fait la parc historique lui-même. Vous y trouverez de nombreuses options d’hébergement et notamment des guesthouses très agréables et accueillantes à des prix très intéressants. Un bus fait très régulièrement la navette entre la ville nouvelle et le parc historique. Pas besoin de chercher un hébergement proche du parc, certains hôtels proposant même des navettes gratuites.
Pour aller à Sukhothaï vous pouvez choisir l’avion, il y a un aéroport à quelques kilomètres sinon, vous pouvez atterrir à Phitsanulok ( 60 km de Sukhothai ) et rejoindre la ville par la route ( bus, taxi ou autre ), vous pouvez aussi effectuer le trajet complet en bus ou bien prendre le train jusque Phitsanulok et ensuite un bus vous emmènera à destination en un peu plus d’une heure. La question, à la quelle nous répondrons très prochainement, toujours avec notre avis très subjectif, étant: est-ce que cela vaut le coup de faire étape à Phitsanulok ?
Et puisque nous sommes dans les bandes annonces de nos prochains épisodes, nous vous conseillons vivement, de garder une journée de votre programme à Sukhothai pour visiter le parc historique de Si Satchanalai dont nous vous parlerons dans les prochains jours et qui est une de nos coups de coeur en Thaïlande….


Lopburi: des singes et des temples

Share This:

Pour continuer la progression vers le Nord ( notre partie préférée de la Thaïlande ), quelques mots sur Lopburi. A une soixantaine de kilomètres au Nord d’Ayutthaya, les guides en parlent surtout pour la horde de singes qui s’est installée près du Wat Prang San Yot. Ils sont très respectés par les habitants et ont vraiment pris leur aise. C’est vrai que c’est une curiosité amusante. Pas unique dans le pays loin s’en faut. Une autre ville qui a aussi un temple, enfin toute la colline qui l’abrite occupée par les singes est Prachuap Khiri Khan dont on vous reparlera car on aime aussi beaucoup ce coin de la Thaïlande.

Lopburi Thailande

Souvent sur les séjours courts, Lopburi est délaissée et les voyageurs vont directement d’Ayutthaya à Sukhothaï. Ce n’est pas forcément un mauvais choix, les temples de Lopburi sont un style architectural que vous pourrez retrouver dans les deux villes précédemment citées. Mais une halte d’une journée avec nuit sur place peut être intéressante. Vous serez dans une cité de province par excellence, avec une ambiance que nous ne saurons pas vous décrire mais qui vous donne vraiment l’impression d’être vraiment en Thaïlande, immergé dans la vie quotidienne des thaïs. Pour peu que vous assistiez à la séance de gym collective dans la cour de l’école ou que vous fassiez un tour au marché de nuit près de la voie ferrée. Il règne ici une quiétude et un calme loin de l’effervescence touristique habituelle des autres étapes touristiques. Donc si vous avez du temps, n’hésitez pas à faire étape à Lopburi.

Voir plus de photos de Lopburi


Et autour de Bangkok, on va où ?

Share This:

A 80 kilomètres au Nord de Bangkok se trouve Ayutthaya. Ancienne capitale du royaume, la ville est facilement accessible depuis Bangkok ( en train ou en bus depuis le terminal de Mochit ) et possède un « parc historique » et des temples en périphérie qui vous plonge dans l’histoire de la Thaïlande. Plusieurs styles d’architecture et une campagne non loin. Passer 2 jours à Ayutthaya à visiter à vélo le centre avec les temples dont le plus emblématique le Si Sanphet puis aller voir les temples un peu à l’extérieur et notamment un de nos chouchous, le Wat Yaï Chaï Mongkhon, c’est vraiment à faire. Ce peut-être aussi une excursion d’une journée au départ, tôt le matin, de Bangkok que vous pouvez organiser par vos propres moyens. Faire Bangkok-Ayutthaya en train ( en 3e classe le prix est ridiculement bas, il est de moins d’un euro ), vous permet de voir le paysage et surtout de vous imprégner de l’ambiance du pays et du train.

Wat Si Sanphet Ayutthaya
Wat Si Sanphet

Wat Yai Chai Mongkhon
Wat Yaï Chaï Mongkhon

Sinon, il y a à une soixantaine de kilomètres au Sud de Bangkok, le Muang Boran ( veille ville en thaï ) ou Ancient City qui est un parc qui regroupe des reproductions plus ou moins à l’échelle des grands monuments du pays et des pays limitrophes. Il manque un peu d’à¢me ( et de visiteurs ) mais ça peut-être amusant à faire pour se mettre en appétit et découvrir ce que vous allez voir en vrai ensuite dans votre voyage. Une visite qu’on ne vous conseille que si avez le temps. Elle ne fait pas partie des visites incontournables, loin s’en faut et en plus ce n’est pas forcément évident de s’y rendre en transport quand on est pas familier des bus en Thaïlande.


Les incontournables de Bangkok: que faire ?

Share This:

Outre la visite des temples cités dans l’article précédent, il y a beaucoup de choses intéressantes à faire à Bangkok, au premier rang desquelles se trouvent la ballade sur les klongs. Les klongs kezaco ? Ce sont des petits canaux qui forment un réseau de navigation dans la ville. On dit parfois que Bangkok c’est la Venise asiatique, c’est peut-être un peu exagéré mais en navigants sur les khlongs on comprend mieux pourquoi. On découvre un autre visage de la ville, en passant dans des quartiers très variées et de temps en temps on se sent presque qu’à la campagne alors qu’on est dans une agglomération de 12 millions d’habitants.


Balade sur les klongs Bangkok

Et le week-end c’est marché ! Le Chatuchak week-end market près du parc Chatuchak (d’où le nom ;)) accessible en BTS ( arrêt Mo Chit ) ou en MRT ( arrêt Chatuchak ), il est immense et on y trouve littéralement de tout. Sinon, il y a de nombreux marchés flottants le week-end dans Bangkok et ses environs. Les plus prisés mais aussi les plus fréquentés par les touristes du coup sont celui d’Amphawa et Damnoen Saduak, ce sont généralement ceux-là que vous emmènent voir les agences ou les chauffeurs de taxis qui vous proposent la visite. Le Taling Chan ou le marché flottant de Wat Saphan sont peut-être moins envahis. A tester… Nous consacrerons un articles au marchés flottants en fin d’année après être allés les voir.
Sinon, pour les adeptes du shopping le coin de Siam ( station de BTS ) devrait faire votre bonheur. Il regroupe les plus grands centres commerciaux du pays. Le Siam Paragorn, le Central World, le MBK et un peu plus loin pour les amateurs d’informatique, le Panthip Plaza spécialisé dans ce domaine. Et il y a l’effervescente Khao San Road, rue emblématique du quartier « routard » de Bangkok avec ses stands de souvenirs vêtements de nourriture à emporter, ses diseurs de bonnes aventures, ses bars… Il faut pas être agoraphobe par contre.
Le soir vers 17h, aller écouter la prière des bonzes au temple du Wat Po est aussi une façon très reposant et zen de commencer la soirée. Et pourquoi aller boire un verre dans un des bars à ciel ouvert sur les toits de certains grands hôtels ( le plus réputé, le Sky Bar at Sirroco ) ou manger au buffet du restaurant en haut de la Bayokee Tower qui offre également une vue panoramique sur Bangkok et une nourriture très variée même si le budget à y consacrer dépasse ceux qu’on a l’habitude de dépenser en Thaïlande. Et pour la détente, les massages. Incontournables en Thaïlande. Notamment le foot massage, le plus « efficace » selon nous. Vous trouverez des salons de massages un peu partout. Certains bars ou pubs proposent de la musique live. Le JazzIT Bangkok ou le Saxophone Pub pour ne citer que les deux plus emblématiques.
Voilà pour quelques suggestions…


Les incontournables de Bangkok: les temples

Share This:

Souvent quand les gens préparent leur voyage en Thaïlande, ils demandent: « Mais à Bangkok, il faut visiter quoi ? ». La liste est évidemment longue mais il y a quelques incontournables à voir ou faire au moins une fois.
En voici la liste dans un ordre qui est très subjectif car basé sur nos goûts et leur proximité:

Wat Phra Keo Bangkok
Le Wat Phra Keo ( à visiter couplé au Grand Palais )

Wat Po Bangkok
Le Wat Po pour son bouddha couché mais aussi le temple en lui-même très agréable en fin d’après-midi

Wat Arun Bangkok
Le Wat Arun juste en face du Wat Po de l’autre côté du fleuve

Wat Benchamabophit Bangkok

Le Wat Benchamabophit est son petit bassin rivière

Golden Mountain Bangkok
Le Golden Mountain pour la vue qu’il offre depuis sa petite colline

On peut aussi ajouter le Wat Suthat ( en face de la Grande balançoire ) non loin.
Voila pour les temples. Il en existe bien évidemment d’autres, le Wat Mahathat, le Wat Tramit et son grand Bouddha d’or ou le Wat Ratchabophit et bien d’autres si vous avez le temps et consacrez plusieurs jours à la visite de Bangkok…

Voir plus de photos de Bangkok


A propos de Thailandee.com

Share This:

Thailandee est la contraction de Thailand et dee qui signifie bien ou bon en thaïlandais.
L’idée de du site est né lors d’un voyage en Thaïlande, évidemment. De l’envie de partager tout ce que ce pays a d’extraordinaire à offrir et de donner envie aux autres de le découvrir. Au départ, une constatation, malgré leur qualité, les guides existants ne proposent qu’un faible nombre d’adresses où dormir alors qu’autour on trouve multitude d’hôtels ou guesthouses au rapport qualité prix parfois (souvent) meilleur, nous avions donc envie de proposer de nouvelles d’adresses et contrairement aux plateformes de réservation d’indiquer les coordonnées complètes pour permettre à nos visiteurs d’appeler directement les hébergements. Nous avons donc dans nos périples amassé de nombreuses coordonnées et parcouru internet et les forums de voyageurs pour enrichir encore le listing proposé.
La Thaïlande est un des pays du monde où il est le plus facile de voyager par ses propres moyens et à petit prix en plus. Très tourné vers le tourisme qui représente une part très importante de son économie, tout y est simple pour se déplacer, se loger, manger, on a l’embarras du choix. Et que ce soit les personnels des hôtels ou des guest houses, la Police Touristique ou les équipes de la TAT (Tourist Authority of Thailand ), vous trouverez toujours des interlocuteurs prêts à vous écouter, vous renseigner, vous aider. Seul impératif, parler un minimum Anglais. C’est ce que Thailandee s’attache à vous montrer. Pas besoin de tour opérateur, on peut très bien tout organiser soi-même et surtout improviser. Des vacances sur mesure avec la liberté de tout changer à tout moment, de revoir le programme, voire de ne pas en avoir du tout. Outre trouver une chambre, nous avons rapidement voulu expliquer comment fonctionnent les transports et permettre une recherche dynamique d’itinéraires et d’horaires tout en vous donnant les hotlines et numéros utiles des compagnies, des gares, terminaux de bus, aéroports…
Evidemment, nous présentons également les principales villes, îles ou lieux à visiter, donnons des adresses de restaurants, bars, hôpitaux, bureaux de la TAT… le tout accompagné de vidéos pour apprendre le thai ( que j’ai personnellement testées ;)), de films thaïlandais et lakhorns ( les très populaires séries TV thaïes ) sous-titrés afin de mieux découvrir la culture du pays mais aussi de parfaire votre apprentissage de la langue, sans oublier de glisser quelques recettes filmées que nous avons également essayé, notamment les pad thaï qui nous manquent souvent de retour en France. Nous espérons vous faire aimer la Thaïlande et vous donner envie de de la découvrir pour ceux qui ne la connaisse pas encore. Et pour les autres, vous permettre d’organiser votre voyage plus facilement et pourquoi pas vous faire découvrir d’autres régions ou des curiosités qui vous auraient peut-être échappé. Nous avons mis tout ce que nous aimerions avoir comme informations, outils et comme médias, faisant un peu de Thailandee.com le site sur la Thaïlande que nous aurions aimé trouver mais qui n’existait pas encore.


Blog Thailande : voyage, conseils et informations

Fièrement propulsé par WordPress