Blog Thailandee!com

Partager cette page :
   

Les charmes de la Thaïlande

Share This:

The charms of Thailand

Ou « The Charms of Thailand » en version originale. C’est le nom de cette opération lancée par la TAT ( Autorité Touristique de Thaïlande ) pour promouvoir le pays. Une façon de relancer un peu l’intérêt des étrangers pour le Pays du Sourire. Le concept est simple. Elle en appelle à tous les photographes et vidéastes, amateurs ou non pour participer à un concours sur les thèmes du Waï ( salutation thaïlandaise ), le sourire thaï, la dance traditionnelle et le Pub-pieb ( une façon de s’asseoir dans une position bien particulière ). Reste plus qu’à illustrer ses thèmes, vous inscrire sur le site TheCharmsOfThailand et envoyer vos images. Fin du concours, le 14 mars 2012.
Le gagnant de chaque catégorie remportera un packages de 3 jours et 2 nuit dans un complexe hôtelier de luxe. par contre, le billet d’avion n’est pas compris 😉 Notez bien qu’en soumettant une photo ou une vidéo que vous soyez le lauréat final ou non, vous donnez implicitement le droit à la TAT de l’utiliser dans ses campagnes de communication. Alors à vos déclencheurs !


Shopping : Terminal 21, embarquement immédiat

Share This:

Bangkok compte un grand nombre d’immenses centres commerciaux. Tellement qu’il devient difficile de les compter. Et malgré leur prolifération, ils se remplissent et apparemment génèrent de très bons chiffres d’affaires. Le dernier à la mode existe depuis quelques mois dans le quartier de Sukhumvit. Son nom: Terminal 21. Un nom emprunté à dessein au vocabulaire des aéroports. Car oui, au Terminal 21, on peut voyager, et sans passeport en plus, de Paris à San Francisco en passant par Tokyo. Chaque étage a sa ville thème avec des éléments de décor qui vous mettent dans l’ambiance. Ainsi, à Paris, les boutiques ont des noms français ( « Heureux et joyeux » par exemple ) et des devantures qui rappellent les petites boutiques d’il y a quelques années. Au 4e étage, se tend le pont rouge de San Francisco, enfin, en plus petit évidemment, et plus loin on peut manger dans la réplique d’un wagon du tramway de la ville. Aux entrées, l’agent de sécurité dans un costume de personnel navigant, vous accueille avec un large sourire et devant chaque escalator, la signalétique des aéroports indiquant un nouveau niveau et sa destination. A l’étage de Tokyo, deux sumos se battent pour renverser une des colonnes qui supportent le bà¢timent. Espérons qu’aucun ne gagne…

Terminal 21 Bangkok

San Francisco Birdge Bangkok

Au 6e et dernier étage, se trouve le cinéma. Il propose des films thaïs parfois sous-titrés en Anglais mais surtout les blockbusters américains en VO. Et juste en dessous, se trouve le niveau pour les gourmands avec restaurants, cafés, glaciers ect… Même si on trouve bien évidemment des restaurants dans les autres étages. L’intérêt de ce niveau, c’est le Pier 21, le grand food center du centre commercial qui propose un large choix de plats, boissons et desserts à de tout petits prix. Comptez en moyenne 40 THB pour un plat. Une bonne option pour manger pas cher et avoir du choix. Un des bons plans du quartier pour se restaurer.

Pier 21 Food center Bangkok

Le Terminal 21 se trouve à la sortie de la station Sukhumvit si vous prenez le MRT ou de la station Asok si vous prenez le BTS.
A noter qu’un autre grand centre commercial est en cours de construction non loin, près de Nana. Les prix dans le quartier vont-ils encore monter ?


Ayutthaya: état des lieux

Share This:

Les images des bouddhas et chedis des temples d’Ayutthaya qui dépassent de plus d’un mètre d’eau ont marqué les esprits. Pourtant aujourd’hui, l’eau a disparue et petit à petit la ville s’organise pour accueillir à nouveau des touristes très attendus pour l’aider à redémarrer économiquement. La question est donc, est-ce que ça vaut le coup d’aller à Ayutthaya maintenant ou mieux vaut-il attendre ?
Il n’y a plus de zones inondées et même si quelques guesthouses ou restaurants sont en train de faire les rénovations nécessaires pour pouvoir accueillir à nouveau des clients, il y a de quoi faire et pour se loger et pour manger, boire un verre, réserver et faire des excursions. Il ne manque que les touristes ! Dans la rue où il y a le plus de guesthouses bon marché, toutes sont opérationnelles et loin d’afficher complet. Vous pouvez donc débarquer sans réservation et trouver toît et couvert sans problème. Louer des vélos ( 40 THB la journée ), acheter des excursions, louer les services d’un tuk-tuk pour vous emmener dans les temples périphériques pour environ 200 THB de l’heure ( quelque soit le nombre de passagers, enfin toute proportions gardée évidemment ) et tous ces services sont accessibles dans la même rue qui est également à deux pas de là où arrivent et partent les bus et minivans pour Bangkok. Tout est opérationnel.
Et les temples me direz-vous, sont-ils accessibles ? La réponse et oui à l’exception du Chaiwatthanaram qu’on ne peut que contempler depuis le bord mais dans lequel, on ne peut pas se balader. D’ailleurs si on peut rentrer dans les sites, souvent leur centre est entouré d’un discret cordon de sécurité qu’on ne doit pas franchir. L’UNESCO a demandé de faire un état des lieux avant d’autoriser à nouveau l’accès à ces zones-là aux visiteurs. Mais même si ça réduit un peut votre champ d’action, c’est bien suffisant pour découvrir et admirer les édifices. Et repousser votre passage à Ayutthaya ne devrait pas changer grand chose car l’inspection prendra du temps. Reste deux avantages inédits: en ce moment, il n’y a aucun droit d’entrée à payer pour entrer sur les sites, c’est gratuit ( contre en général 50 THB par temple avant ) et ils sont beaucoup moins fréquentés. Pour ceux qui aiment faire des photos sans plein de gens devant ou visiter au calme c’est appréciable. La gratuité est présentée chaque jour comme exceptionnelle mais il y a fort à parier que ça va durer au moins tant que certaines parties des temples ne sont accessibles que du regard.

Ayutthaya accès temple inondés

Seul petit hic, les vendeurs de souvenirs et chauffeurs de tuk-tuk sont plus insistants qu’avant mais ça reste très acceptable. Quand un simple non suffisait à les éconduire, c’est un peu plus difficile maintenant mais c’est compréhensible, ils ont perdu beaucoup parfois tout dans la catastrophe et les touristes sont si peu nombreux qu’ils sont très sollicités.
Pour se rendre à Ayutthaya, c’est très facile en bus depuis MoChit, il faut compter plutôt un bus par heure en ce moment pour un trajet d’1h30 au prix de 50 THB. C’est plus rapide en mini-van jusqu’à Victory Monument mais coûte 60 THB. Sinon en train c’est un peu moins de 2h et moins de 20 THB. Il est possible de faire la visite du centre historique et un voir deux temples périphériques dans la journée avec retour sur Bangkok le soir en partant tôt le matin mais restez au moins une nuit est une meilleure option d’autant que les chambres sont très bon marché.


Le wat Phra Keo et le Grand Palais ouvert à la visite de nuit

Share This:

A l’occasion de l’anniversaire du Roi de Thaïlande et pendant toute la semaine, le Wat Phra Keo sera illuminé avec notamment de magnifiques projections lumineuses sur ses murs d’enceinte. Mais surtout avec le Grand palais, ils seront exceptionnellement ouvert à la visite de nuit à partir de 18h tous les soirs de cette semaine à compter d’aujourd’hui. C’est la première fois que ça arrive et l’entrée est gratuite. Il devrait y avoir foule mais cette visite est unique.
Dans le square Sanam Luang juste en face se tient également un spectacle et un peu partout dans la ville des manifestations et festivités ont lieu. A la gare de Hua Lamphong par exemple, une mini-fête foraine avec un e scène et des chanteurs qui se succèdent sont installés jusqu’à ce soir.

Wat Phra Keo by night

Une bonne occasion de découvrir la Thaïlande festive.


Fort ralentissement du tourisme

Share This:

Alors que Bangkok et sa banlieue sont toujours inondées et que la décrue se fait lentement, la saison touristique thaïlandaise qui débute en général en novembre pour se finir en mars est très compromise. Les images des rues sous l’eau ou encore celles des temples centenaires d’Ayuttaya baignant dans plus d’un mètre cinquante ont fait le tour du monde est entraîné beaucoup de report de vacances ou d’annulation pure et simple. Les voyagistes ne proposent plus la destination, les avions ne se remplissent, les hôtels non plus malgré le fait que la partie la plus prisée des touristes, le Sud, n’a absolument pas été touchée et que les autorités ont tout fait pour que l’arrivée à Bangkok en avion et la continuation vers les Sud ne soient pas perturbées. Certes le Southern Terminal des bus a été déplacé mais c’est tout.
La Thai annonce aujourd’hui l’annulation de plus de 500 vols internes et internationaux due à une baisse de fréquentation sans précédent. 500 vols annulés et beaucoup d’autres assurés par des appareils de plus petite capacité qu’habituellement. L’association des hôteliers de Thaïlande propose bien des prix très attractifs pour les chambres de certains de ses membres, promotions relayées par la TAT mais l’impacte économique sera très lourde, le tourisme occupant une part très importante dans l’économie thaïlandaise. Baisse du tourisme, arrêt de la production des usines autour de Bangkok ( voitures, disques durs, équipements informatiques.. ), c’est la double peine pour le pays qui a besoin de ressources pour réparer les dégà¢ts considérables causés par las inondations et prévoir des aménagements afin de se prémunir contre une répétition probable du phénomène.
Loin de nous l’idée de vous envoyer passer des vacances décevantes, mais il semble que la situation sur place n’empêche pas de faire un beau voyage surtout si vous rechercher les plages magnifiques et les îles paradisiaques. D’autant qu’il y a des promotions en ce moment et que l’accueil devrait être encore plus chaleureux pour ceux qui viendront malgré les inondations.


Inondations Thaïlande 2011

Share This:

En ce moment et jusqu’à la fin du mois, la Thaïlande est en pleine période de mousson. Certes les pluies fortes sont habituelles en cette saison et entraine des montées d’eau ponctuelles. Mais cette année, elles ont été particulièrement intenses.Depuis le mois de juillet la Thaïlande les volumes d’eau tombés ont atteint des records. Le centre du Pays est touché par des inondations très graves. La Thaïlande n’avait pas connue une catastrophe de pareil ampleur depuis 50 ans. Les images les plus marquantes sont celles des temples d’Ayutthaya sont plusieurs mètres d’eau mais la région touchée est très large. Elle monte jusqu’à Phitsanulok. Quelles parties de l’Isaan aussi connaisse de grandes difficultés. Chiang Mai touché également est maintenant a priori en train de reprendre peu à peu à peu une vie normale.


Source: un.org

Les trains à destination du Nord ne circulent plus depuis quelques jours et aucune reprise n’est prévue dans un avenir proche. Beaucoup de routes aussi sont coupées car impraticables. Les aéroports du pays par contre fonctionnent tous sans problème. Pour le moment en tout cas. L’avion restant le meilleur moyen de relier Bangkok aux villes du Nord. Le nombre d’habitants touchés se compte en centaines de milliers et devrait atteindre des millions si Bangkok vient à être touché durement comme le craignent beaucoup d’observateurs. Nous avons mis en place une page pour vous permettre de suivre l’évolution de la situation des inondations en Thaïlande, ici. Avec les dernières infos officielles et une carte des zones touchées pour vous permettent de vous organiser si vous prévoyez de partir là -bas dans les prochaines semaines.


Fièrement propulsé par WordPress