Blog Thailandee!com

Partager cette page :
   

Thaïlande: plainte contre Lady Gaga

Share This:

Décidément, la tournée de Lady Gaga en Asie du Sud-Est ne se sera pas passée sans grabuge. Les étapes de son Born This Way Ball Tour à Manille ou en Indonésie avaient déjà étaient compliquées. La pop star avait reçu des menaces de mort et sa venue aux Philippines avaient déclenchées de nombreuses manifestations d’une partie de la population chrétienne. En Indonésie, ce sont les musulmans qui ont obtenu l’annulation de son concert. Dans les deux cas, c’est notamment sa position sur l’homosexualité et son côté provoc qui étaient pointés du doigt.

Lady Gaga Thailande

Pour son concert à Bangkok rien de tout ça. Pourtant, le 15 juin dernier, le Ministère de la Culture a porté plainte contre Lady Gaga pour « usage offensant du drapeau national ». Il faut dire que dés son arrivée en Thaïlande, la chanteuse avait choqué par une plaisanterie sur Twitter dans laquelle elle déclarait qu’elle allait y acheter une fausse Rolex. Probablement qu’elle avait écouté Jacques Segela et avait envie d’en avoir une avant ses 50 ans pour être sûre de ne pas avoir raté sa vie. Les thaïs sont les premiers à plaisanter des copies qu’ils vendent par endroits, détournant l’argumentaire des vendeurs « Same, Same… but different » en T-Shirts. Ca n’a forcément pas fait rire tout le monde. Mais si le ministère porte plainte c’est pour une tenue intégrant le drapeau thaïlandais lors de son concert. Assise sur une moto, elle portait une coiffe traditionnelle dans une tenue moins traditionnelle, elle, avec le drapeau thaï comme traîne. Une action qui ne devrait avoir aucune suite mais qui sert à marquer la désapprobation officielle du gouvernement pour cette utilisation peu conventionnelle du drapeau thaï..


L’Hôtel de la Mort va être rasé

Share This:

Vous vous en souvenez peut-être, l’année dernière, le Downtown Inn de Chiang Mai faisait la une de l’actualité suite à 7 décès en deux semaines de clients y ayant séjourné et étant tombés malades, ce qui lui avait valu le triste surnom de « Death Hotel » ( Hôtel de la Mort ). Un nom qui fait penser à une attraction de fête foraine mais qui malheureusement reflétait une réalité bien moins joyeuse. Suites aux premiers décès, les autorités parlaient de « coïncidences » mais cette explication ne pouvait tenir au fur et à mesure que les malades venant du même hôtel avec les mêmes symptômes arrivaient à l’hôpital de Chiang Mai. Après enquête, il avait été établi qu’un pesticide ( un insecticide contre les punaises de lit avait été évoqué puis écarté ) était « probablement » à l’origine du mal. Mais des zones d’ombres subsistent puisque officiellement les décès semblent reliés à un produit chimique dont l’origine n’a jamais été clairement identifiée. ( voir l’article du Bangkok Post de l’époque )

Downtown Inn death hotel Chiang Mai

Aujourd’hui la démolition de l’hôtel a commencé. Une façon de faire table rase de ce triste passé. Le Downtown Inn qui jusque là avait très bonne réputation devrait être remplacé par un autre hôtel tout neuf avec un autre nom évidemment. Un fait divers suite auquel plusieurs mécanismes de contrôle ont été mis en place à Chiang Mai: page internet pour signaler tous les éventuels cas d’intoxication alimentaire ( une des pistes évoquées ), visites d’inspection de l’hygiène des restaurants dans les zones touristiques, les pesticides et produits chimiques utilisés dans les hôtels de la ville sont tous passés entre les mains d’un laboratoire pour s’assurer de leur non dangerosité… Ce qui fait probablement maintenant de Chiang Mai la ville de Thaïlande à l’hygiène la plus sûre… pour les touristes. Loin de nous l’idée de vous dissuader d’aller à Chiang Mai, au contraire, c’est une ville très agréable, avec son centre entouré de douves et de remparts plus ou moins vaillants. On aime particulièrement, le dimanche, la Sunday Walking Street et le premier week-end de février pour la Fête des Fleurs. Des histoires de ce type, il n’en arrive pas qu’en Thaïlande…


Un TGV thaïlandais en 2018 ?

Share This:

La question de la construction de lignes de train à grande vitesse en Thaïlande revient régulièrement comme un serpent de mer sans jamais rien annoncer de concret. Alors comment prendre cette nouvelle délcaration du Ministère des Transports qui annonce qu’une ligne de train grande vitesse entre Bangkok et Chiang Mai sera opérationnelle en 2018 ?
Cette fois-ci, le pas en avant qui laisse penser que le projet pourrait vraiment aboutir c’est que la Chine est de la partie. En effet, Pékin se propose de dépêcher des experts pour étudier la faisabilité de la ligne et le trajet qu’elle emprunterait. La vitesse d’ores et déjà annoncée est de 250 à 300 km/h soit Chiang Mai à moins de 3h de Bangkok. Une vraie révolution ! Reste que rien n’est bouclé. Tout est encore à penser et chiffrer. Il faut notamment déterminer les sources de financement. Même si la participation du gouvernement thaï devrait être très importante, des partenariats avec d’autres états, la Chine en particulier ne sont pas exclure. Le prix des billets devrait forcément être fortement impacté tant il est vrai que les trains en Thaïlande sont très très peu bon marché surtout en 3e classe et que l’investissement sera très lourd. Espérons que les trains lents resteront en place pour que la population modeste, qui ne pourra probablement pas suivre cette augmentation des prix, puisse continuer de les emprunter. Et puis avouons-le, Ils nous manqueraient. Nous leur trouvons beaucoup de charme et aimons particulièrement leur ambiance.

train Thailande

Si tout se passe bien, la construction devrait commencer d’ici un an. Ce sera alors certainement que le début d’une profonde modernisation du réseau ferré thaïlandais. Quatre autres lignes grande vitesse étant déjà imaginées: Bangkok – Nong Khai, Bangkok – Ubon Ratchathani, Bangkok – Rayong et Bangkok – Padang Besar.


La Thaïlande dans votre poche…

Share This:

On serait tenté de commencer cet article en disant: « avec l’Autorité Touristique de Thaïlande (TAT), c’est das la poche ! ». L’organisme est très actif et ne manque pas d’idées et d’initiatives pour promouvoir son pays et donner envie à de plus en plus de touristes de venir. Et dans l’immense catalogue des actions et produits développés en ce sens, il y a évidemment les applications pour smart phones.

Des applications pratiques pur trouver les informations utiles pour voyager, trouver où manger ou boire à Bangkok ( restaurants à Bangkok, bars, coffee shops… ), livre de cuisine thaïe interactif, outil pour apprendre le thai, applications sur Phuket, Chiang Mai, guide des parcours de golf du pays, des infrastructures et services médicaux… et j’en passe.

Pour ceux que ça intéresse, vous pouvez retrouver l’ensemble des applications sur la Thaïlande proposées par la TAT ici: mobile.tourismthailand.org.

Jeux Facebook Thailande

Et le grand réseau américain qui est entré en bourse hier dans tout ça ? Et bien, oui, il existe aussi des jeux Facebook sur la Thaïlande, regroupés sous le nom de Smile Land. Boxe thaïe, course de tuk-tuk dans Bangkok, gestion d’un restaurant, jouer du Thai Sabat Chai, le tambour thaï… Il y a de quoi faire.

Même si le plus populaire reste Tuk-Tuk Racing. Vous trouverez tous les jeux sur www.smilelandgame.com/gameinfo.php. Je précise que nous n’en avons testé aucun encore (manque de temps) et que Thaïlandee.com, essaiera également de vous proposer son application smartphone en 2013…


Google Street en Thailande

Share This:

C’est officiel depuis un peu plus d’un mois, les petites voitures de Google ont débarqué en Thaïlande. C’est le 35e pays à être « gogle street viewé », seulement le 2e en Asie du Sud-Est après Singapour. Pour l’instant, seules Bangkok, Chiang Mai et Phuket sont concernées mais 6 autres villes sont déjà prévues pour à terme avoir 77 provinces présentes. Et les hauts lieux de la culture et l’Histoire thaïlandaise devraient également pouvoir se visiter virtuellement en vision à 360°. Inutile de vous dire que ça ne remplace pas une visite réelle sur les lieux et de toute façon les études le prouvent, être sur Google Street booste le tourisme des lieux concernés. Un grand sondage a même été lancé en partenariat avec la TAT pour choisir les lieux que les gens désirent le plus voir dans Google Street. Nous, on vote pour Ayutthaya et Sukhothaï. Il est également prévu d’équiper les fameux tuk-tuks des caméras du plus grand moteur de recherche du monde pour pouvoir photographier certaines zones difficilement accessibles.

Google Street en Thailande

Ce qui nous a plus dans ce projet de Google Street en Thaïlande, c’est qu’à en croire le directeur de Google Asie Pacifique, tout s’est accéléré en septembre de l’année dernière, en pleine crise des inondations. Le but étant, dés que les inondations seraient finies, de pouvoir montrer via les images de Google Street qu’il n’y avait plus d’eau dans les rues et que « la Thaïlande est de retour ». Google Maps avait d’ailleurs était très impliqué dans les inondations de l’automne dernier, permettant de fournir des cartes précises des zones touchées, cartes que nous avions alors relayées sur Thailandee.com.
Vous pouvez donc maintenant vous balader en Thaïlande tout en restant chez vous. Une aubaine pour ceux qui ont peur de l’avion ! 😉


Concours: gagnez un séjour en Thaïlande pour vous découvrir vous-mêmes

Share This:

Oui, enfin, vous découvrir vous-mêmes c’est peut-être un peu exagéré mais ce concours vous propose de choisir entre 3 expériences qui doivent vous en révéler un peu plus sur qui vous êtes. Pour découvrir votre tempérament de guerrier respectueux de l’adversaire et des tradition, séjour muay thai ( boxe thaïlandaise ), pour vous révéler vos talents de magicien des saveurs, séjour de cours de cuisine thaïe et enfin pour trouver vos pouvoirs pour soulager, détendre et revitaliser les autres, séjour apprentissage du massage traditionnel ( nous c’est celui qu’on a choisi ). Evidemment, il s’agit de promouvoir le pays et ces séjours en Thaïlande qui vous apprennent quelque chose et ne vous proposent pas qu’un transat sur une plage paradisiaque car vous pouvez aussi les réserver sans attendre de voir si vous gagnez le concours. Nous, on est des gens patients donc on attendra de voir si on a gagné 😉

Concours Thailande

Il y aura 3 gagnants, un par formule, tirés au sort qui auront le droit d’appeler un ami, comme chez Jean-Pierre Foucault, pour qu’il parte avec eux. Si vous avez envie de tenter votre chance, c’est par ici.
Si c’est vous qui gagnez, faites-nous un petit compte rendu en photos histoire de nous faire voir ce qu’on aura raté…


La présidentielle en Thaïlande : Sarkozy largement devant Hollande

Share This:

Sarkozy Hollende présidentielles

Forcément, en ce lendemain d’élections présidentielles en France, on a eu envie de savoir comment les Français de Thaïlande avaient voté. Et voici ce que ça donne: Sarkozy en tête avec près de 65% des voix contre un peu plus de 35% à François Hollande. Ces résultats sont annoncés par le Petit Journal ( rien à voir avec Yann Barthes ) qui les a récoltés bureau par bureau et ne sont donc pas officiels mais la tendance ne devrait pas beaucoup varier. Pour un taux de participation près de 2 fois inférieur à la participation globale puisque seulement 45% des Français de Thaïlande se sont déplacés pour voter. Bien sûr, ici n’est pas le lieu d’un débat ou d’une analyse politique mais nous avons trouvé intéressant de vous livrer ces chiffres.


Siam Paradise Night Bazaar

Share This:

Le regretté Suan Lum Night Bazaar à Lumphini n’est plus et nous le regrettons comme beaucoup de monde. Il a été détruit en décembre 2010. La dure loi des promoteurs de Bangkok. Et dans la foulée s’est ouvert son remplaçant le Siam Paradise Night Market, un mois plus tard. Il était à peine éclos et peu connu donc assez morne avec ses 30 échoppes et ses très rares visiteurs. Plus d’un an après forcé de constater que même si l’ambiance est bien plus animée et qu’il y a beaucoup plus de magasins ouverts, on ne retrouve pas l’effervescence bonne enfant de son ancêtre. Le choix d’un endroit aussi excentré pour l’accueillir y est probablement pour beaucoup. La façon un peu abrupte dont les commerçants du Suan Lum se sont retrouvés livrés à eux-mêmes après la fermeture du Night Bazaar de Lumphini, aussi.

Ce nouveau grand Night Bazaar est situé sur Sukhumvit Road, certes, mais c’est la rue la plus longue de la capitale et il est très loin de Nana ou Asok auxquelles on pense quand on nous dit Sukhumvit. Il est proche de deux stations de skytrain Punnawithi et Udom Suk mais il reste un petit peu au milieu de nulle part, au moins touristiquement parlant. C’est assez long de s’y rendre depuis le centre de Bangkok ( 40-45 min en BTS ). Y aller, c’est donc le décider et pas tomber dessus par hasard comme ça pouvait être le cas lorsqu’il jouxtait le parc de Lumphini. Et ça change tout. D’autant que beaucoup d’échoppes sont encore fermées ou pas attribuées à l’heure d’aujourd’hui. Probablement que quelques vendeurs échaudés par ce qu’il s’est passé ne désirent pas s’y installer au risque de revivre la même mésaventure et puis la fréquentation est bien plus faible qu’à Lumphini, leur chiffre d’affaires aussi. De là à vous dire qu’il ne faut pas y aller. Non. Ceux qui ont aimé le Suan Lum seront forcément déçus ici et nostalgiques mais un tel lieu met du temps à grandir et chaque visite est importante pour soutenir cette initiative et les marchands présents. Nosu espérons qu’au fil du temps, il trouvera toute sa place et ne souffrira plus la comparaison avec son illustre prédécesseur. Et malgré ça reste un endroit agréable ne serait-ce que pour le grand food court près de l’entrée avec souvent de la musique live et cette ambiance certes un peu étouffée encore des grands marchés de nuit thaïlandais. Pour augmenter vos chances d’avoir de l’ambiance, n’y allez pas dés l’ouverture mais plutôt après 21h.

Plus d’informations sur le Siam Paradise Night Bazaar (adresse, téléphone, site internet )


Sécurité routière en Thaïlande

Share This:

Vous avez certainement en tête nos spots pour la sécurité routière en France qui, disons-le, sont au fil des années de plus en plus réalistes et flippants. En Thaïlande, le code de la route est plutôt « intuitif » et la conduite aussi. Et quand on sait que passer le permis prend une journée ( enfin c’est peut-être un peu plus pour les voitures n’ayant pas de boîte automatique ) et qu’il y a énormément de 2 roues avec jusqu’à 5 passagers, on comprend que la mortalité sur les routes soit un vrai problème et que le gouvernement tente de s’y attaquer avec des moyens parfois surprenants. Dernier en date: faire danser des policières sur une chanson pour appeler les conducteurs à la prudence en ce week-end de Songkran, traditionnellement le plus meurtrier.
Je vous laisse regarder. J’attends avec impatience de voir une compagnie de CRS français dans le même exercice pour une campagne contre les casseurs…


Attentat Thaïlande: explosions à Yala et Hat Yai

Share This:

La région à l’extrême sud de la Thaïlande est malheureusement connue pour ses tensions et connaît régulièrement des attentats. Des actions violentes attribuées par les autorités à des séparatistes islamistes. Aujourd’hui, ils ont encore frappé. Par deux fois. A Yala et au Lee Gardens Plaza de Hat Yai, un immense bà¢timent qui abrite un hôtel et un centre commercial. Le dernier bilan de ses attaques fait état de 11 morts et plus de 110 blessés. Un internaute a filmé les lieux juste après l’explosion. L’occasion de rappeler que si la Thaïlande est un pays très sûr, la région de Yala est vraiment à éviter. Même si les événements d’aujourd’hui ont une ampleur rare et heureusement, ils ne sont pas des cas isolés dans ce coin de pays. Nous n’écrivons pas cet article pour vous faire peur – hormis cette région de l’extrême sud, il n’y vraiment aucun risque à voyager en Thaïlande – mais simplement pour dire une nouvelle fois de ne pas vous aventurer à Yala en particulier mais également Hat Yai et toute cette partie du pays. Il y en tellement d’autres endroits magnifiques en Thaïlande, pas la peine de prendre des risques.


Fièrement propulsé par WordPress