Blog Thailandee!com

Partager cette page :
   

Visa unique Thailande – Cambodge

Share This:

Visa thailand

Nous vous l’annoncions sur notre compte Twitter le jour de sa mise e place officielle. Mais c’est vrai que 140 caractères c’est un peu court pour expliquer les détails. D’autant plus que nous avons mis quelques jours pour savoir exactement quels pays sont concernés, car ce visa ne s’adresse aux ressortissants que de quelques nationalités, les modalités exactes pour son obtention et pouvoir évaluer son intérêt qui nous semblait très faible face aux 30 jours dont on bénéficie automatiquement et gratuitement en arrivant en Thaïlande en avion.
Toujours est-il que depuis le 27 décembre 2012, donc, les touristes de 35 pays peuvent entrer en Thaïlande et au Cambodge avec un seul et même visa. Ce sésame unique était un serpent de mer dont on entendait parlé mais qui était constamment repoussé. Initialement attendu fin novembre, c’est aujourd’hui une réalité. Il s’agit d’une première étape, l’objectif à terme (ne me demandez pas quel terme, il sera ajourné de toute façon) étant d’instaurer une zone dans l’esprit de l’espace de Schengen en Europe pour les pays d’Asie du Sud-Est membres de l’ASEAN. Les visas, au doux nom d’ACMECS, du nom de l’association économico-culturelle entre la Thaïlande, le Cambodge, le Laos, la Birmanie et le Vietnam (Ayeyawady-Chao Phraya-Mekong Economic Cooperation Strategy), ainsi délivrés sont à entrée unique et s’obtiennent comme leurs confrères mono nation dans les ambassades ou consulats thaïlandais et cambodgiens. Ils sont, assez classiquement, valables 3 mois à partir de leur date d’émission et autorisent un séjour de 30 jours dans chacun des deux pays. Concrètement, si un visiteur fait une demande de visa auprès de l’ambassade de Thaïlande, les documents seront transmis à son homologue cambodgienne, qui aura le pouvoir de rejeter la demande, pour approbation et vice versa. En outre, les frais de visa pour les deux pays devront être payés au passage des frontières. Ce ne devrait être qu’une étape vers un visa unique pour les cinq pays de l’ACMECS et comme dit dans un avenir encore plus lointain et incertain pour tous les membres de l’ASEAN.
Les ressortissants des 35 pays suivants peuvent y prétendre: l’Afrique du Sud, l’Allemagne, l’Australie, l’Autriche, la Belgique, le Bahreïn, le Canada, la Chine, la Corée, le Danemark, les à‰mirats Arabes Unis, l’Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, Hong Kong, l’Islande, l’Irlande, Israà«l, l’Inde, l’Italie, le Japon, le Koweït, le Luxembourg, la Norvège, la Nouvelle-Zélande, Oman, les Pays-Bas, le Portugal, le Qatar, le Royaume-Uni, la Suède, la Suisse, la Turquie, les à‰tats-Unis. Mais autant vous le dire tout de suite son intérêt est limité voir inexistant pour les ressortissants des pays cités qui bénéficient d’une exemption de visa pour la Thaïlande (appelée souvent à tort « visa gratuit » même si dans les faits ça revient au même) pour des séjours de 30 jours maximum à leur arrivée (par avion sinon ce n’est que 15 jours). Car outre cette particularité thaïe, le Cambodge délivre, non-gratuitement cette fois, un visa à l’arrivée sans délai autre que celui de la queue qui vous précède. Pensez bien aux photos d’identité par contre ! Donc ce sésame unique, en fait, ne fait rien économiser et ne vous donne pas beaucoup plus d’avantages ou de libertés, juste le droit de passer les formalités douanières un peu plus rapidement peut-être ou pour ceux qui aiment bien que tout soit arrangé et calé l’avance, un peu de tranquillité d’esprit. C’est la suite, son extension à d’autres pays qui aura un vrai intérêt alors saluons cette étape et espérons les autres…


Sam, français et roi du Yum Woonsen à Bangkok

Share This:

Sam, Français de 42 ans, fait un carton en vendant du Yum Woosen, soupe de nouilles thaïe très populaire à Yaowarat, le quartier chinois de Bangkok. Plus que ses qualités de cuistot, bien que la clientèle ne s’en plaigne pas, c’est la curiosité de voir un farang cuisiner et vendre un plat typiquement thaï et son bagou qui font le succès de son petit chariot-cuisine.

francais-vendeur-nouilles-bangkok

La majorité des clients sont donc des Thaïlandais curieux même si Sam avec son Anglais approximatif à l’accent français plus que prononcé arrive aussi à attirer l’attention des touristes qui passent à l’intersection de Chalerm Buri (croisement de Song Swat Road et Yaowarat Road) où il est installé à côté du 7 Eleven. Vous l’y retrouverez tous les jours à partir du milieu de l’après-midi.

Cela fait 20 ans qu’il est arrivé en Thaïlande et a fait plusieurs boulots, plusieurs lieux avant de rencontrer sa femme Maem originaire de Khon Khaen et de se lancer dans la vente de Yum Woonsen. C’est d’abord Maem qui préparait les soupes et en vendait assez peu et un jour Sam a voulu s’y essayer et les ventes ont décollées.

Le Français est devenu un tel phénomène que le Bangkok Post lui a consacré un article et une vidéo (voir ci-dessous). Sam s’y exprime en mélangeant thaï et Anglais. Si vous passez par là , allez lui faire un petit coucou.

Petite carte pour le trouver:


View Sam French Yum Woonsen vendor in a larger map

Et peut-être que ça donnera des idées à certains…


Koh Samui victime de son succès ?

Share This:

Après la pire panne d’électricité de son histoire qu’a connu Koh Samui au début du mois, les responsables se doivent de réfléchir à la façon de corriger les lacunes de l’île: manque d’alimentation électrique, traitement des déchets, eau potable et inondations chroniques pour ne citer que les priorités. Plus d’un million de touristes se sont rendu à Koh Samui en 2012 et la fréquentation est constamment en hausse d’où l’urgence de la situation.

Koh Samui coupure électricité

Selon l’ancien maire Ramnet Jaikwang, en dépit de la perception 500 millions de bahts chaque année en impôts sur les entreprises locales, la municipalité ne dispose que d’environ 50 millions de bahts après déduction des dépenses régulières à consacrer à des projets liés au tourisme. La somme n’étant pas à la hauteur des enjeux, il a exhorté le gouvernement à fournir des subventions afin d’exploiter tout le potentiel touristique de cette destination de renommée mondiale qui génère 10 milliards de recettes chaque année.« Les 50 millions suffisent seulement pour l’entretien régulier et les réparations des infrastructures existantes », a-t-il poursuivi. Il y a une rocade de 54 km autour de l’île, dont 17 km seulement a été pavée, tandis que la production de 150 tonnes de déchets par jour est de plus en plus problématique. L’approvisionnement en eau du robinet est également un problème grave qui exigerait de meilleures solutions par le gouvernement. La municipalité locale préfère créer de petites tourbières, en accord avec sa politique verte, plutôt que la construction de cinq barrages. Ramnet Jaikwang a décrit l’inondation régulière de Samui comme « une plaisanterie », en expliquant que les propriétaires des zones en bord de mer ou des hôtels ont refusé de construire des égouts sur leurs propriétés craignant que ça affecte leur entreprise et parce que c’est moche. Même les routes situées à 20 mètres de la plage sont inondées parce que le drainage n’est pas à la hauteur de ce qui est nécessaire et que les routes sans système de drainage l’empêche de s’écouler dans la mer. Limiter le nombre de touristes n’est pour l’instant pas à l’ordre du jour mais il faut agir vite, sinon la rapide augmentation de leur nombre va causer d’autres coupures de courant ou des dégà¢ts écologiques. Les zones doivent être divisés en résidentiel, financières et liées au tourisme afin de les rendre plus faciles à gérer et désigner les prix des terrains, propose-t-il.
La coupure d’électricité de 72 heures début décembre avait affecté 30.000 touristes (les chiffres des journaux thaïlandais ne parlent que rarement des habitants à croire qu’il n’y a que des touristes à Samui) et entraîné un manque à gagner considérable.


Sawasdee pee mai ! Bonne année !

Share This:

Pas de discours dans ce billet juste tos nos voeux pour cette nouvelle année qui commence. La première de l’ère past-apocalypse. Et un petit karaoké sur Sawasdee Pee mai (bonne nouvelle année en thaïlandais ). Bienvenue en 2556 (calendrier thaï) !


Le lipdub de l’ambassade américaine

Share This:

L’Ambassade des à‰tats-Unis de Bangkok ne manque pas d’idées. Après avoir fait poser une photo grandeur nature de Barack Obama devant les répliques des monuments de Thaïlande les plus connus à Ancient City (voir notre article), la voilà qui fait un joli libdub pour souhaiter la bonne année et réaffirmer son attachement au pays du Sourire. En Thaï dans le texte même si c’est du playback et qu’on sent bien que certains ont du mal avec la langue siamoise… Une jolie initiative qui devrait faire le buzz.

Pour ceux qui veulent en savoir plus et notamment avoir la traduction des paroles de la chanson Ruen Rerng Ta-lerng Sok reprise ici, rendez-vous sur : http://youtu.be/yRFBgurMxjA
Et pour vous entraîner à la chanter, vous avez la version karaoké ici.
On attend maintenant la réplique de l’Ambassade de France à Bangkok


Bientôt un A380 de la Thai pour Paris Bangkok

Share This:

Thai Airways a commandé plusieurs Airbus A380 et mis en place ses premières rotations avec le gros porteur européen en octobre. Premières villes reliées: Singapour et Hong Kong. C’est maintenant au tour de l’Europe qui est reliée à Bangkok par cet appareil d’une capacité de 507 places tel qu’aménagé par la compagnie thaïlandaise. Ainsi unen A 380 est possible depuis le 15 décembre dernier. Suivront Tokyo en janvier et un très attendusans escale en A380 en février 2013. Reste à voir si le prix des places sera identique même si comme beaucoup d’entre vous nous préférons d’autres compagnies qui proposent des vols moins chers pour Bangkok avec certes une escale.

A380 Paris Bangkok

La Thai qui a investi beaucoup pour acquérir ces avions utilise l’occasion pour communiquer sur les améliorations proposées à bord et confirmer sa place parmi les compagnies aériennes du monde les plus réputées. Les places dans les Airbus seront réparties comme suit: 12 places en Royal First Class, 60 en Royal Silk (Executive) Class et 435 en Economique. Et si c’est surtout le confort de la business class qui a été amélioré, la classe économique n’a pas été oubliée avec des sièges plus confortables avec prise pour brancher votre ordinateur et un écran tactiles 10,6 pouces avec au programme une centaine de films.
A l’occasion de l’ouverture duen A380, un jeu a été mis en ligne par Thai Airways (en Allemand par contre) et permet de gagner des billets pour ce trajet ou des maquettes du gros porteur d’Airbus: gewinnspiel.thaiair.de. Une question par jour jusqu’au 8 janvier. La réponse du jour (20/12/2012) est la 2, Frankfurt und Mà¼nchen. Bonne chance !


Le casting de Danse avec les Stars

Share This:

Petit à petit le casting de Danse avec les Stars Thaïlande se dévoile. Par galanterie pure ( et rien à voir avec nos éventuelles préférences personnelles), notre 1er article sera consacré aux participants de la gente féminine.
Et il y a du beau monde ! L’adjectif n’est pas usurpé, il est même certifié. En effet, au casting du programme deux reines de beauté ayant foulé la scène du concours de Miss Univers et une qui l’a même remporté en 2005. J’ai nommé Natalie Glebova (Miss Univers donc) et Fonthip Watcharatrakul (pas Miss Univers du coup). Natalie Glebova comme son nom ne l’indique pas est russe, connue en Thaïlande pour avoir été jusqu’à l’année dernière, l’épouse de Paradorn Srichaphan, le joueur de tennis thaïlandais le plus connu à ce jour. Fonthip Watcharatrakul n’a donc pas été Miss Univers du coup mais seulement Miss Thailand Universe en 2010, on ne peut pas gagner à tous les coups.

Fonthip Watcharatrakul (Photo: MagazineDee.com)Natalie Glebova (Photo: Wikipedia)

Fonthip Watcharatrakul Dancing with the stars Natalie Glebova Dancing with the stars

On ajoute la très populaire et jolie chanteuse Nicole Theriault, americano-thaïe et Malinee Chakrabandhu que j’avoue, nous ne connaissons pas et nous avons le casting féminin révélé à ce jour.
Bientôt, on vous parlera des garçons, enfin on essaiera car il y a de grandes chances qu’on en connaisse aucun…


La Roue de la Fortune Thaïlande

Share This:

Non, il ne s’agit pas d’une adaptation thaïe de la célèbre émission de télé qu’un clarinetiste avait présenté en France bien avant le Christophe et son chtiot pépère ( je parle du chien pas de la bimbo ) mais d’une grande roue comme celle de la place de la Concorde, en Thaïlande cette fois. Au Asiatique The Riverfront à Bangkok, le nouveau coin branchouille des soirées bangkokiennes, pour être précis.

Asiatique Sky big wheel Bangkok
Photo: Asiatique The Riverfront

Joliment intitulé Asiatique Sky, ce manège, premier du genre en Thaïlande, aura une hauteur d’une soixantaine de mètres et devrait ouvrir au public d’ici la fin du mois. Sa partiularité: ses 42 cabines d’une capacité de 8 places auront l’air conditionné ! On a demandé, ce sera pas comme dans les guesthouses thaïlandaises avec des cabines moins chères avec ventilo. Dommage ! Capacité maximale de l’engin 336 personnes donc. Les parisiens ne seront pas dépaysés car c’est le même constructeur, Dutch Wheels, qui est en charge de mettre en place cette grande roue qui n’a pas vocation à s’installer définitivement dans les lieux.

Son séjour sera plus ou moins long selon son succès. Un succès loin d’être acquis car le tourniquet vertical n’est pas encore ouvert que déjà la polémique enfle. Les prix sont chers ! Très chers pour la Thaïlande en tout cas. Et le fait que les touristes paient plus cher que les Thaïs (chose assez répandue surtout à dans les attractions touristiques de Bangkok) relance le vieux débat sur la question.

La tarification est double donc, un tarif farang unique pour petits et grands à 250 bahts ( 6,25 euros au cours actuel du baht quant à Paris on paie 10 euros) mais surtout ce sont les tarifs pour les Thaïlandais qui ne passent pas. 200 THB pour un adulte ( 5 euros ) et 150 THB pour un enfant ( 3,75 euros ) des sommes très importantes quand on connaît le pouvoir d’achat moyen d’un foyer thaï même à Bangkok. Et à l’Asiatique Riverfront, il y a des farangs mais il y a surtout beaucoup de Thaïlandais.

Alors c’est vrai que le lieu s’adresse quand même à une catégorie aisée, ici on fait plutôt dans le haut de gamme surtout en matière de restaurants à l’exception d’un petit carré où l’on peut dîner pour des montants plus raisonnables mais le prix pour se faire ballotter quelques minutes en l’air avec une vue qui n’est pas digne de celles sur les Champs Elysées ou la Tamise qu’offrent ses homologues parisienne et londonienne est unanimement jugé dissuasif. Peut-être que le jour de son lancement, il aura été révisé à la baisse.


Passer la fin du monde en Thaïlande ?

Share This:

Comme vous le savez tous, la date d’expiration de notre monde arrive bientôt à échéance. Dans 13 jours, on va tous crever. Et je n’ai pas peur de le dire: « Mieux vaut passer la fin du monde en Thaïlande qu’en France ».

 
Fin du monde

 

Voici les 10 raisons pour lesquelles c’est mieux de passer la fin du monde en Thaïlande plutôt qu’en France:

 

  • parce que si jamais y a une pluie de météorites ce sera quand même plus facile de courir en short et tongs sur la plage qu’en doudoune et après-ski sur des plaques de verglas
  • parce qu’au moins ici, Coppé et Fillon, ils ne savent pas qui c’est
  • parce que quitte à crever autant passer ses dernières heures avec des gens qui sourient
  • parce que t’auras plus besoin de penser à enfin mettre des pneus neige sur ta voiture
  • parce tout le monde ne sera pas en grève dans la rue à demander la tenue d’un référendum pour ou contre la fin du monde
  • parce que BFMTV ne viendra pas vous demander vos impressions en mode Priorité au direct ( avec probablement un joli logo flippant estampillé « L’Apocalypse ? » à l’écran )
  • parce qu’en Thaïlande la ponctualité est très approximative et que la fin du monde arrivera probablement en retard, surtout si elle vient en train
  • parce que les Thaïlandais dansent super bien le Gangnam Style (aucun rapport mais on ne sait jamais ça peut servir)
  • parce que l’invasion de criquets de l’Apocalypse ici, ils en feront de délicieux snacks
  • et enfin parce que la fin du monde en Thaïlande c’est same same but DIFFERENT !

 

Bref, pour une fin du monde fun et réussie, je ne saurais trop vous conseiller de partir en Thaïlande ! D’autant plus qu’il devrait sûrement y avoir dans les hauts lieux de la fête des Phuket, Samui et autres Koh Phangan des Doomsday ou Apocalypse parties avec Singha, Chang Beer et Vodka Redbull à volonté ( le Redbull qui est d’origine thaïe, on le rappelle pour vous aider dans le test Etes-vous un farang ? ;)).


Danse avec les stars Thaïlande

Share This:

La saison de 3 de Danse avec les stars vient de s’achever en France avec la victoire surprise d’Emmanuel Moire. Moi, je préférais l’émotion et surtout la féminité d’Amel Bent, question de point de vue. Alors que les projecteurs se sont éteints sur le parquet de TF1, la Thaïlande va bientôt entrer dans la danse. Channel 7 va faire tournoyer les stars thaïlandaises à partir de janvier 2013. Sept primes de 90 minutes (ouf, c’est plus court que la version française !) sont prévus. Alors quelle célébrité thaïlandaise va gagner le trophée le plus kitsch de la télévision (parce que bon c’est juste une boule à facettes avec un pied en fait )? Réponse d’ici 3 mois environ…

Dancing with the Stars Thailand

Une émission post fin du monde dont on ne connaît pas encore le casting mais dont on peut imaginer qu’il réunira quelques acteurs de lakorns et chanteurs. On adorerait voir Yaya Urasaya et pourquoi pas Nadech ( Duang Jai Akkanee, Game Rai gam rak ) ou encore Janie Thienphosuvan (Rak Nee Hua Jai Rao Jong), Aff Taksaorn Paksukcharoen (qui a joué dans Wanida ) ou Araya Chompoo Hargate (Reya the Musical). La question étant de savoir si les vedettes des thai lakorns de Channel 3 pourront participer à une émission de Channel 7. Nous on espère… Et pourquoi pas ajouter une star du Muay Thai (boxe thaïe) qui troquerait les gants contre les ballerines ?
La Thaïlande sera le 43e pays a reprendre, Dancing with the Stars, format original de la BBC.


Fièrement propulsé par WordPress