Blog Thailandee!com

Partager cette page :
   

Bangkok: bye bye les voitures de plus de 10 ans !

Share This:

Le trafic à Bangkok est très très dense pour ne pas dire congestionné et ça ne s’arrange pas malgré le BTS et le MRT, les métros de la ville, les Pun Pun bikes, les vélibs bangkokiens et autres mesures pour dissuader les habitants de prendre le volant. La dernière idée qui fait son chemin pour réduire le nombre de voitures en circulation: surtaxer celles de plus de 10 ans.

bangkok-trafic

Gen Adul a divulgué son plan de circulation à la police métropolitaine, hier, lundi. Il comporte notamment une proposition qui vise à augmenter les frais d’enregistrement des véhicules de plus de 10 ans. Officiellement car « les véhicules plus âgés sont plus susceptibles de tomber en panne ». Actuellement, ces frais sont de moins en mois élevés à mesure que le véhicule vieillit. Mais derrière ce message qui justifie la mesure par les congestions que créent les vieilles voitures lorsqu’elles tombent en panne, il y a évidemment une volonté d’attaquer le porte-monnaie pour faire disparaître les vieux tacots et donc diminuer significativement les voitures en circulation. Il y aurait près de 6 millions de véhicules qui ont dépassé la décade en circulation dans la capitale thaïlandaise. La mesure ne toucherait que Bangkok et pas les automobilistes du reste du pays.

Une question me vient en lisant cette nouvelle dans le Bangkok Post: est-ce que cette taxe sera appliquée aux bus de la BMTA ? Parce qu’ ils sont quelques uns, les bus publics de Bangkok, à avoir plus de 10 ans !

La circulation à Bangkok est tellement dense que sur les routes plus encombrées, comme Rama IV Road, la vitesse moyenne est inférieure à 9 km/h. Une autre mesure proposée par la police cette fois: mettre en place une amende de 100 bahts au propriétaire pour chaque minute où sa voiture a provoqué un embouteillage pour stationnement gênant ou parce qu’elle a provoqué un accident…


La Full Moon Party de Koh Phangan bientôt sur 6 jours ?

Share This:

On n’est pas à une contradiction près. Après avoir affiché sa volonté, certes timide, de changer la Full Moon Party de Koh Phangan pour en faire un rendez-vous moins alcoolisé en y introduisant des activités nautiques avec des petites compétitions, le Ministère du Tourisme thaïlandais envisage maintenant de prolonger la fête et de la faire durer 6 jours. Le but: accueillir plus de fêtards, encaisser plus d’argent…

Full Moon Party Thailande

Oui, l’un des plans presque machiavélique de Somsak Purisisak, ministre des Sports et du Tourisme pour accroître les revenus du tourisme en Thaïlande, c’est prolonger la Full Moon Party à six jours. Cela va augmenter le nombre de touristes en Thaïlande et augmenter la moyenne de leurs dépenses quotidiennes par personne les faisant passer de 4 000 bahts à 5 000 ou 6 000 bahts, selon le ministre. Mais ce qu’il ne dit pas, et ça paraît évident, c’est que cet argent en plus sera essentiellement consacré à l’achat d’alcool. Quand on sait que chaque mois Koh Phangan, connaît ses comas éthyliques et autres accidents aux blessures plus moins graves dus à l’alcool, et nous ne parlons pas que d’accidents de la route, on peut s’interroger sur les priorités du gouvernement thaïlandais. Visiblement, entre santé publique et rentrées financières, leur choix est fait.

La Full Moon Party attire chaque mois 30.000 fêtards sur la plage d’Haad Rin à Koh Phangan. L’endroit du pays qui compte le plus de petites cliniques pour premiers soins au mètre carré du pays.

Après la construction d’un aéroport sur l’île qui devrait être opérationnel l’année prochaine, voici un nouveau coup porté à ceux qui aiment Koh Phangan sans l’effervescence de la Full Moon Party dont nous faisons partie. Petit à petit la voisine de Koh Samui change de visage. A force de vendre ses charmes aux sirènes du tourisme, la Thaïlande perd toujours un peu plus son identité qui est pourtant son meilleur atout pour un tourisme durable. Tous les couples où l’un change complètement pour plaire à l’autre ne durent pas. Attention à ne pas devenir cocue, miss Thaïlande ! Il y a de très séduisantes rivales autour: le Cambodge, la Birmanie, le Vietnam, le Loas, l’Indonésie, les Phlippines…


Point sur les inondations en Thaïlande

Share This:

Les inondations en Thaïlande affectent actuellement 25 provinces (huit dans le nord-est , six dans le nord, sept dans le centre et quatre à l’est) et près de 3 millions de personnes. On dénombre 23 victimes. La région de Prachin Buri a été la plus touchée.

inondations-thailande
Les inondations touchent un tiers des provinces de Thaïlande

C’est la combinaison de pluies importantes fréquentes à cette période de l’année en Thaïlande qui se sont prolongées sur plusieurs jours et du typhon Wuthip qui a notamment touché le Vietnam avant d’arriver dans le Nord du pays sous forme de dépression tropicale qui ont provoqué cette situation. Rien à avoir avec les inondations historiques de 2011 heureusement mais la situation reste compliquée et montre que le pays a encore beaucoup de travail pour avoir un système de barrages et évacuation des eaux capable de faire face aux pires moments de la mousson, en général en septembre et octobre.

Petit point sur la situation alors qu’a priori le pire est passé. Les destinations touristiques, les plus prisées ne sont, pour l’essentiel, pas concernées. Le niveau de l’eau a commencé à diminuer à Kanchanaburi, Prachuap Khiri Khan, Chumphon, Kalasin, Nakhon Ratchasima, Phayao et Mae Hong Son. D’autres destinations touristiques populaires dans la région centrale, y compris Bangkok , Pattaya, Hua Hin, Koh Samet et Koh Chang n’ont pas été touchées de même que les destinations populaires du sud et du nord de la Thaïlande que sont Phuket, Krabi, Khao Lak, Koh Samui, Chiang Mai, Chiang Rai et Sukhothai. S’il a beaucoup plu sur le Parc National de Khao Yai, il y a une semaine, le Parc est toujours ouvert à la visite. Le fleuve Prachinburi est à un niveau plus élevé que la normale, ce qui est à l’origine des inondations dans le secteur. Les attractions qui sont à proximité y compris Musée National Prachinburi, le Chaophya Abhaibhubejhr Building, le Kaew Phichit Temple, Bang Taen Temple, Bang Kra Bao Temple et Ban Sang Temple sont inondés.La plupart des attractions à Nakhon Nayok ou dans les provinces de Sa Kaeo et Chaiyaphum ne sont pas inondées.

Quant aux transports vers et depuis Prachinburi, Nakhon Nayok et Sa Kaeo, les autoroutes 33, 304 et 305 fonctionnent normalement. Des parties de certaines routes qui sont proches de la rivière Prachinburi sont touchées par des débordements d’eau. C’est le cas notamment des autoroutes 3481, 3293, 3069 et 3078. Tous les aéroports à travers le pays fonctionnent normalement. Si vous prenez le train entre Bangkok et Ubon Ratchathani, renseignez-vous auprès de SRT en appelant le 1690, le service a été plusieurs fois interrompu, des portions de la voie étant inondées.

Situation à Bangkok

Même si un récent sondage auprès de personnes habitant et travaillant à Bangkok indiquait que plus de la moitié s’attendait à ce que les inondations de cette année touchent la capitale (mais dans une proportion moindre qu’il y a 2 ans). Ce n’est pour l’instant pas le cas et on peut raisonnablement être optimiste surtout si la météo donne un répit au pays pour que les eaux présentes s’évacuent. Le tourisme étant une des préoccupations majeures du gouvernement pour les rentrées d’argent qu’il génère, nul doute que tout sera mis en oeuvre pour épargner les attractions touristiques principales de Bangkok quitte à inonder des populations souvent modestes pour y parvenir. Les lois de l’économie… mais on en devrait pas en arriver là, cette fois-ci.

A noter que l’Autorité Touristique de Thaïlande (TAT) par l’intermédiaire de sa hotline au 1672 est à votre disposition pour vous renseigner sur la situation et vous conseiller.


Attention aux fasses pièces de 10 THB en Thaïlande !

Share This:

On parle souvent des faux billets moins souvent des fausses pièces. Pourtant si la monnaie papier est truffés de sécurités hologrammes, bandes réfléchissantes, filigranes ect…, les pièces elles sont plus basiques. En Thaïlande, une photo d’une fausse pièce de 10 bahts qui a circulé sur les réseaux sociaux pose question. Est-ce un cas isolé ?

Ici on n’a pas affaire à un artiste faussaire de haut vol, on est plus dans le bricolage. La fausse pièce de 10 bahts reçu par la personne qui a posté la photo est en fait une pièce de 2 bahts encastrée dans un cercle métallique.(voir la photo ci-dessous)

fake-10-bahts-coin

Un rapide coup d’oeil permet de repérer rapidement qu’elle n’est pas normale. Le cercle extérieur étant sans inscription et la partie centrale se désolidarisant très facilement. Rien n’indique qu’il s’agit d’un trafic de grande ampleur et que ces pièces de 2 THB revalorisées sont nombreuses en circulation mais par précaution jetez peut-être un regard un peu plus attentif à la monnaie qu’on vous rend. Au pire, vous aurez perdu 8 bahts soit 20 centimes d’euros.


Bangkok – Hua Hin en avion à nouveau possible

Share This:

Bientôt plus besoin de louer un jet privé pour atterrir en avion à Hua Hin, la compagnie low cost Nok Air a décidé de proposer trois vols par semaine de Bangkok à Hua Hin. Premier vol au départ de l’aéroport de Don Muang le 15 novembre prochain.

bangkok-hua-hin

Depuis que SGA avait abandonné ses rotations entre la capitale et la station balnéaire à la célèbre gare jaune et rouge, l’aéroport d’Hua Hin était d’un calme plat, presque léthargique. On ne pouvait rejoindre ses plages qu’en train, minivan ou bus, voire taxi. Dans un mois et demi, tout cela va changer. Pour un prix à partir de 1299 bahts (31 euros) et un vol de 30-40 minutes, Nok Air vous amènera les jeudis, vendredis et dimanches à la mer, à Hua Hin. Et vous ramènera dans la capitale toujours jeudi, vendredi ou dimanche.
La compagnie à l’oiseau (Nok siginifie oiseau en Thaïlandais) a effectué et prévu l’ouverture de nombreuses lignes ou l’ajout de rotations sur des lignes existantes, ces derniers mois. Avec notamment des vols réguliers vers le Myanmar, Bangkok-Rangoun (à partir du 1er novembre), Mae Sot-Rangoun ou encore  Mae Sot-Mawlamyine (déjà en place). La compagnie se développe dans un contexte très favorable avec le nombre de touristes qui viennent en Thaïlande en constante augmentation. Le pays qui sert souvent de base de départ pour découvrir les pays voisins.


Inondations en Thaïlande, week-end décisif

Share This:

Les pluies importantes qui touchent plusieurs provinces depuis une semaine ont provoqué des inondations dans une vingtaine de provinces de Thaïlande. Essentiellement dans le Centre et en Isan, le Nord-Est du pays. Ce sont les régions de Prachin Buri et de Nakhon Ratchasima qui sont les plus touchées. Les trains vers Ubon Ratchathani ne circulent plus car les voies sont inondées. Le scénario de 2011 avec les pires inondations en Thaïlande depuis un demi-siècle ne devrait pas se répéter. Toutefois les précipitations massives prévues ce week-end alors que beaucoup de barrages ne sont pas loin d’avoir atteint leur limite et donc de déborder, devraient malheureusement empirer la situation.

th-dam

Pour l’instant, environ 1,5 millions de personnes ont été touchés par ces inondations et le bilan provisoire fait état de 9 morts. Comme on le voit sur la carte du Bangkok Post, plusieurs barrages sont sur le point de déborder, un trop plein inévitable avec les pluies annoncées jusqu’à dimanche. Le Département royal de l’irrigation a indiqua qu’il va devoir augmenter les débits de plusieurs barrages en amont de Bangkok pour soulager la pression. Cela concerne en particulier le barrage de  Pasak Jolasid  et le barrage de Chai Nat. L’eau libérée devra passer par Ang Thong, Sing Buri, Ayutthaya, Pathum Thani, Nonthaburi et Bangkok avant d’arriver à la mer. Des débordements sont donc à prévoir dans ces régions.

Le mois de septembre, c’est le mois de la vérité pour les dispositifs contre les inondations en Thaïlande. Et avoir des inondations en Thaïlande, c’est malheureusement inévitable. Le défi c’est de minimiser leur ampleur et leur fréquence. Et forcés de constater que le plan déployé à grands coups de communication plus que de réels travaux efficaces suite au inondations monstres de 2011 où l’eau était arrivée jusque dans les rues de Bangkok et même au Wat Po et au Palais Royal, que ce plan est encore très insuffisant. Oui, la météo n’a pas été favorable mais les humeurs du ciel de ces derniers temps ne sont pas si exceptionnelles à cette période de l’année. Bref, le gouvernement devra se remettre à l’ouvrage. La Premier Ministre thaïlandaise s’est dit convaincue que les inondations n’atteindront pas Bangkok,  mais est préoccupée par la zone industrielle de la province Ayutthya. En 2011, aussi, le gouvernement annonçait que Bangkok serait préservée…

On est de tout coeur avec les Thaïlandais touchés par ces inondations et espére que ce week-end la météo sera plus clémente que prévu et surtout que les précipitations marquent enfin une pause pour permettre la décrue.


Quand Rihanna va en Thaïlande, ça ne passe pas inaperçu

Share This:

Avant son concert à Singapour, la chanteuse Rihanna a fait étape en Thaïlande pour y tourner un clip. Un court passage à Phuket, qui entre les photos en maillot de bain sexy postées sur Instagram, la polémique sur un Slow Loris (un petit primate), espèce protégée, avec lequel elle pose et un tweet sur un show très hot auquel elle a assisté, a fait le buzz. Et tout ça en 3 jours !

On commence par le plus agréable, les photos très sexy que la chanteuse a postées sur son compte Instragram badgalriri. (cliquez sur les photos pour les agrandir).

rihanna-thailandrihanna-thailand-2rihanna-thailanderihanna-sexy-thailand
Photos: badgalriri

Moins sexy, elle a également partagée une photo où elle pose avec un Slow Loris, une espèce protégée, sur les épaules. Résultat, deux hommes arrêtés qui risquent 4 ans de prison qu’elle aurait aidé à coffrer réalisant grâce aux réactions des internautes que c’était un animal menaxée d’extinction.

Et les arrestations et poursuites suite au bref passage de la belle en Thaïlande ne devraient pas s’arrêter là ! A Patong, l’un des quartiers les plus chauds de Thaïlande, Rihanna a, semble-t-il, également assisté à un spectacle érotique où là encore la faune aurait été mise à contribution. « Soit j’étais sacrément pétée la nuit dernière, soit j’ai vu une thaïlandaise tirer un oiseau vivant , 2 tortues , des rasoirs, des fléchettes et des balles de ping-pong de ​​son « pussy » » a-t-elle tweeté.

rihanna-tweet-thailand

Un tweet qui a contraint le gouverneur de Phuket, Maitree Intusoot, a réagir affirmant que les autorités vont enquêter et toute personne se trouvant en cours d’exécution d’un spectacle sexuel illégal sera poursuivie.
Dommage qu’elle n’ai pas loué un jet-ski, ça aurait peut-être enfin régler le problème de la fameuse arnaque au jet-ski très commune à Phuket !


La boxe thaïe bientôt sport olympique ?

Share This:

La boxe thaïlandaise aux Jeux Olympiques, ça vous dirait ? En tout cas, les thaïlandais en serait très fiers et honorés. La Fédération Internationale de Muaythaï Amateur (IFMA) y travaille. Car oui, si la boxe thaïe devient olympique comme pour les autres types de boxes, seuls les amateurs pourront participer.

 

Muay Thai
La boxe thaïe aimerait devenir sport olympique mais les démarches seront longues…

 

Pour figurer aux Jeux olympiques, un sport doit d’abord être reconnu par une fédération sportive internationale et par le Comité international olympique (CIO). C’est seulement après ça qu’il peut postuler pour devenir sport olympique. L’IFMA a donc fait une demande en juin pour que le Muay Thaï soit reconnu par le CIO. Mais la demande a été rejetée, une autre tentative est prévue en décembre. Le Comité Olympique a trouvé que les efforts sur une des valeurs importantes de l’olympisme à savoir l’intégrité du sport n’était pas assez convaincants. On rappelle que le cyclisme éclaboussé depuis plus de 15 ans par les affaires de dopage est au programme de tous les JO d’été. Les autres raisons invoquées pour motiver ce refus étant le manque d’un système de jugement à proprement dit, les questions de sécurité, les conflits d’intérêts et des perspectives limitées pour les femmes dans ce sport. Un autre obstacle de taille dans cette quête olympique est un conflit permanent entre l’IFMA et une organisation rivale, la Fédération Mondiale de Muaythai (WMF) qui prétend être le principal représentant de Muay Thai à l’international. Autant dire que le verdict de la nouvelle tentative en décembre prochain a peu de chances de varier de celui de juin. Il faudra encore travailler à réformer beaucoup de choses avant de pouvoir prétendre avoir une réelle chance de voir des athlètes de Muay Thai avec des breloques aux 5 anneaux au cou. « Nous ne verrons pas le Muay Thai aux Jeux Olympiques dans un avenir proche. C’est un long processus et l’IFMA doit travailler plus dur encore », a déclaré son président qui reconnaît à demi mot le probable échec de la demande de reconnaissance par le CIO de décembre prochain.
Le sport emblématique de la Thaïlande, s’il est de plus en plus pratiqué dans le monde entier devra donc patienter encore de longues années avant d’être sport olympique mais le processus est enclenché…


Le Wat Arun à Bangkok fermé pour 3 ans

Share This:

A partir de mardi prochain, 24 septembre, le Wat Arun ou temple de de l’Aube à Bangkok sera fermé au public pour rénovation. Des travaux qui dureront 3 ans et priveront donc les futurs visiteurs de la capitale thaïlandaise de la visite d’un de ses temples les plus emblématiques mais c’est pour la bonne cause.

Wat Arun Bangkok
Le temple du Wat Arun va fermer pendant 3 ans pour travaux

Il s’agira des plus gros travaux de réparation et de rénovation du monument au cours des 14 dernières années. Les tuiles originales couvrant les près de 82 mètres de haut de l’édifice, qui avaient été mises de côté lors de la rénovation de 1999 seront utilisés. C’est le Département des Beaux-Arts qui va effectuer les réparations et la rénovation du temple. Un nouveau modèle d’échafaudage qui ne touchera pas le monument sera érigé le long du stupa et ainsi éviter de l’endommager. les travaux prévoient également d’effectuer une exploration souterraine des fondations pour déterminer leur état et éventuellement les renforcer. Des affiches seront installées sur le site pour avertir les touristes des accidents possibles mais ils seront bien sûr autorisés à voir le stupa de loin pendant les travaux. Pour profiter à nouveau de la vue panoramique sur le Chao Phraya qu’on avait du haut du chedi du Wat Arun, il faudra donc patienter 36 mois ou s’y précipiter ce wek-end.
Il est question que l’Autorité Touristique de Thaïlande fasse construire une mini réplique de quatre mètres du stupa pour que les touristes puissent quand même se faire une idée, l’original étant sous les échafaudages. Le but est aussi de ne pas perdre en totalité la masse des visiteurs qu’attirait le monument et les revenus qui vont avec. Les bacs qui permettent la traversée du Chao Phraya de la rive où se trouve le temple vers celle du Wat Pho devraient connaître une baisse de fréquentation et donc de recettes drastique. Le Wat Arun sera fermé à 15 heures mardi prochain, après une bénédiction et des cérémonies pour lancer le début des travaux.


Bangkok élue meilleure destination de vacances… encore

Share This:

On arrête plus le palmarès des titres, prix et distinctions touristiques pour Bangkok qui vient encore de se distinguer en étant désignée meilleure destination de vacances. C’est le magazine Smart Travel Asia qui l’a placée en tête de ses « 2013 Best Holiday Destinations ».

 

Bangkok Thailande
Bangkok 1ère des Best Holiday Destinations 2013

 

Pour ceux qui ne connaitraient pas, Smart Travel Asia est un magazine de voyage sur l’Asie, comme son nom l’indique, lu par plus d’un million de personnes dans le monde. L’an dernier, ses lecteurs n’avaient placé Bangkok que cinquième meilleure destination de vacances. Dans la catégorie des meilleures destination pour les Affaires, Bangkok finit quatrième. Les destinations balnéaires de Phuket, 3ème dans ce classement et Ko Samui, 9ème se positionne très bien et confirme si besoin était que la Thaïlande est parmi les destinations favorites des voyageurs du monde entier. « Par rapport à ses rivales comme les autres capitale des pays de l’ASEAN, Bangkok est une ville polyvalente, capable de répondre aux divers besoins des voyageurs. Elle peut offrir une variété importante d’expériences de voyage aux visiteurs », a déclaré M. Sugree Sithivanich, directeur général des relations publiques et de la publicité de l’Autorité Touristique de Thaïlande, la fameuse TAT. « Par exemple, au centre, vous pourrez profiter du shopping et manger dans des restaurants haut de gamme à Siam Square et ses environs tandis que 30 minutes plus loin, vous pouvez trouver un moment de calme en visitant les temples le long du fleuve Chao Phraya. C’est tout le charme de Bangkok ». poursuit-il. Mme Pidichanan Petchngovilai, de Smart Travel Asia, a également ajouté que, selon l’enquête, les gens préfèrent venir à Bangkok pour y faire des affaires mais ils aiment de plus en plus y venir pour les loisirs comme faire du shopping et notamment acheter des articles informatiques et profiter de la vie nocturne. De plus, les forfaits golf ou médicaux et les spas sont devenus des activités émergentes de plus en plus prisées par les voyageurs de luxe.
Tout ça, c’est bien mais tous ces classements s’ils sont mérités ont un peu tendance à réduire la Thaïlande à sa capitale. Alors oui, Bangkok c’est bien mais en partir pour découvrir le reste du pays et particulièrement le Nord, c’est mieux ! Et on attend toujours d’avoir un classement des destinations favorites des backpackers. Nul doute que la Thaïlande y aurait une bonne place mais pas avec Phuket 3e !


Fièrement propulsé par WordPress