Blog Thailandee!com

Partager cette page :

L’Hôtel de la Mort va être rasé

Share This:

Vous vous en souvenez peut-être, l’année dernière, le Downtown Inn de Chiang Mai faisait la une de l’actualité suite à 7 décès en deux semaines de clients y ayant séjourné et étant tombés malades, ce qui lui avait valu le triste surnom de « Death Hotel » ( Hôtel de la Mort ). Un nom qui fait penser à une attraction de fête foraine mais qui malheureusement reflétait une réalité bien moins joyeuse. Suites aux premiers décès, les autorités parlaient de « coïncidences » mais cette explication ne pouvait tenir au fur et à mesure que les malades venant du même hôtel avec les mêmes symptômes arrivaient à l’hôpital de Chiang Mai. Après enquête, il avait été établi qu’un pesticide ( un insecticide contre les punaises de lit avait été évoqué puis écarté ) était « probablement » à l’origine du mal. Mais des zones d’ombres subsistent puisque officiellement les décès semblent reliés à un produit chimique dont l’origine n’a jamais été clairement identifiée. ( voir l’article du Bangkok Post de l’époque )

Downtown Inn death hotel Chiang Mai

Aujourd’hui la démolition de l’hôtel a commencé. Une façon de faire table rase de ce triste passé. Le Downtown Inn qui jusque là avait très bonne réputation devrait être remplacé par un autre hôtel tout neuf avec un autre nom évidemment. Un fait divers suite auquel plusieurs mécanismes de contrôle ont été mis en place à Chiang Mai: page internet pour signaler tous les éventuels cas d’intoxication alimentaire ( une des pistes évoquées ), visites d’inspection de l’hygiène des restaurants dans les zones touristiques, les pesticides et produits chimiques utilisés dans les hôtels de la ville sont tous passés entre les mains d’un laboratoire pour s’assurer de leur non dangerosité… Ce qui fait probablement maintenant de Chiang Mai la ville de Thaïlande à l’hygiène la plus sûre… pour les touristes. Loin de nous l’idée de vous dissuader d’aller à Chiang Mai, au contraire, c’est une ville très agréable, avec son centre entouré de douves et de remparts plus ou moins vaillants. On aime particulièrement, le dimanche, la Sunday Walking Street et le premier week-end de février pour la Fête des Fleurs. Des histoires de ce type, il n’en arrive pas qu’en Thaïlande…

Fièrement propulsé par WordPress